Résidentialisation

L'environnement immédiat des immeubles du Belvédère n'était jusqu'à maintenant ni toujours bien délimité ni très valorisé. Les opérations de «résidentialisation» se concentrent sur un réaménagement de qualité.

Un diagnostic des lieux a été mené en concertation avec les locataires en 2008.
Il a mis l'accent sur :

  • le manque d'espace de convivialité
  • le stationnement pénalisant pour les logements en rez-de-chaussée
  • l'éclairage insuffisant, parfois inefficace
  • le transit automobile parfois intempestif

Les grands principes de la résidentia-lisation ont donc été fixés :

  • la création d'unités résidentielles de taille plus humaine
  • la matérialisation des limites de propriété entre espace privé et public (talus, murets, barrières...)
  • la création d'espaces de convivialité et l'amélioration de l'éclairage
  • la création de cheminements piétons
  • la préservation et l'extension des traitements paysagers, notamment au profit de logements de rez-de-chaussée
  • l'amélioration de l'intégration des parkings au sein des îlots
  • la réhabilitation et embellissement de l'espace public